nous sommes ici

Les Villages de Hamois

Commune de Hamois

Terre d'eau, de châteaux et de grandes censes, Hamois accueille encore une activité agricole importante. L'extraordinaire diversité de sites, reflet d'un patrimoine rural exceptionnel se découvre au gré des promenades proposées par l'Office du Tourisme et de la Culture.

Hamois

« Comme de nombreux villages condruziens, Hamois suit presque le cours de sa rivière qui traverse les jardins du quartier de la gare, disparaît plus loin dans les prés. Le passage à niveau d'Hubinne était comme un poste frontière... On entrait alors dans le hameau, le vieil Hamois. Là, le Bocq échappé de Scy et des étangs d'Achet alimentait le moulin adossé à l'ancien manoir des seigneurs. Là, sur un promontoire rocheux, la chapelle romane de Sainte-Agathe entourée d'arbres séculaires regarde l'unique rue monter vers le plateau. » (R. Delieu)Chapelle Hubinne.jpg

La « Légende de la Gatte d'or » raconte que des lutins réparaient les charrues ou les outils des paysans, lorsque ceux-ci les déposaient à l'entrée d'un souterrain avec une pièce d'or. Les objets étaient retrouvés réparés le lendemain. Les pièces amassées par les lutins auraient servi à façonner une «Gatte d'or». Souterrain et gatte sont encore àretrouver.

Roue Moulin Hamois.jpgCitons le Château de Buresse (1822) et le Château Pickeim (1905). Côté édifices religieux, il y a l'église Saint Pierre (XVIIIè siècle) et la Chapelle Sainte-Agathe d'Hubinne, mentionnée dès 1161, et qui constitue avec les bâtiments de la ferme voisine un bel ensemble architectural. La chapelle mérite une visite. Quant au Moulin du bout d'Hubinne, baigné par les eaux du Bocq, il date du XIXè siècle.

Emptinne

A quelques jets de pierres de la chaussée de Liège, le Château de Fontaine (1768) apparaît comme une longue bâtisse à frontons triangulaires, ornée des armes des Montpellier-Pierpont. On remarque la ferme castrale et l'ancien château féodal ; celui-ci a conservé ses tours, ses fenêtres à meneaux et les glissières de l'ancien pont-levis (1626).

La Ferme et le château d'Emptinne, propriété des Emsens de Mévius, est visible depuis la chaussée de Marche. Quant au Relais de poste, bien qu'il connût son apogée aux XVIIè et XVIIIè siècles, il existait déjà avant 1212. Quant au Château de Champion, il est constitué de moellons de grès chaulés et de pierre bleue ; les écuries sont du XVIIè siècle, réaménagées au XIXè siècle.

Schaltin

A l'ombre du clocher de l'église Saint - Remacle, le coeur du village bat au rythme de ses châteaux. Celui de Schaltin est implanté dans la vallée du ruisseau Saint-Remacle qui jadis alimentait ses douves. Il se compose du vieux château (XVIè siècle) dont on peut encore apercevoir les glissières du pont-levis, les hautes murailles et les deux tours rondes en poivrière, jouxtant une ferme en moellons de grès et de pierre bleue (XIXè siècle), et du nouveau château (visible de la route), construit en pierre d'avoine. Les derniers châtelains furent les barons de Rosée, depuis 1943, il est le siège de l'Institut de Schaltin.Château de Schaltin.jpg

Natoye

En suivant le circuit touristique du Haut Bocq, on découvre les châteaux de Mouffrin et de Skeuvre. Pour la petite histoire, le Château de Skeuvre a été immortalisé dans la Bande dessinée(Spirou) par Franquin, sous le nom de château de Champignac. Parmi les perles du patrimoine, citons également le Château de Francesse, la Ferme du bâtiment, autrement dit l'ancien château de Natoye (1720) à l'allure fortifiée, et l'église de l'Assomption de la Vierge qui s'élève au-dessus du vieux village.

Achet

Achet recèle bien des trésors architecturaux, datant pour la plupart du XIXè siècle. Voyez le petit château d'Achet au coeur du village, la Chapelle du bois Saint-Paul, et les anciens fours à chaux (Fontaine Saint Jean). Il y a aussi le Moulin et la forge d'Achet, sans oublier les vestiges d'un château médiéval.

Mohiville

Propriété des « de Maillen » depuis 1550, puis celle de la famille d'Aspremont Lynden, le Château de Ry est bucolique à souhait. Le vallon où scintillent les eaux calmes des étangs, la source du Ry toute proche, font de ce site un endroit d'exception. Mention toute spéciale pour le Moulin de Scoville, dont la construction remonterait à l'époque romaine, sa fontaine-lavoir rénovée et l'église Saint-Pierre (classée).

Scy

Scy, village au charme désuet qui se baigne aux sources du Bocq, est ravi de la construction du Château de Sans souci (visible de la route) avec son parc magnifiquement arboré. Ne manquez pas de diriger vos pas vers l'église St Martin (XVIè siècle), les jolies maisons en moellons calcaires, et la Maison rose en colombage, vestige d'un autre temps.