Notre patrimoine

Les incontournables

Assesse

Villages de l’entité : Assesse/ Courrière/ Crupet/ Florée/ Maillen/ Sart-Bernard/ Sorinne-la-Longue

Assesse
Assesse est une bourgade typiquement condruzienne dans le centre de laquelle se dressent de belles bâtisses en pierre calcaire des 18e et 19e siècles. Elle constitue le centre économique et administratif de la Commune puisqu’on y trouve des banques, divers commerces, la maison communale et le zoning artisanal de la Fagne. Le hameau de Mianoye abrite une chapelle castrale de style baroque datée de 1731 et classée.
Courrière

Courrière est composé de deux parties séparées par la National 4.
Trieu-Courrière, autrefois simple hameau, s’est développé suite à l’implantation du chemin de fer et de la gare, jusqu’à devenir la partie principale du village, assez moderne et résidentielle. On y découvre le Bois didactique (en cours de réaménagement) avec son aire de barbecue libre d’accès, sa promenade balisée et son parcours VITA.
Petit-Courrière est le cœur historique de Courrière, à la physionomie plus ancienne, avec son château (cense seigneuriale du 17e siècle, propriété des Scouts) et son église Saint-Quentin (18e siècle), qui font partie d’un périmètre entièrement classé.

Crupet
Crupet, labellisé «Un des Plus Beaux Villages de Wallonie», est connu pour son donjon médiéval (maison forte du 13e siècle). La grotte artificielle dédiée à Saint-Antoine de Padoue est également renommée, notamment pour son impressionnante statue du diable. Elle fut construite en 1903 par les habitants sous la houlette de l’abbé Gérard. L’église Saint-Martin, son tilleul, la grotte et l’ancien presbytère (Office du Tourisme) forment un site classé remarquable. Enfin, les rues sont bordées de maisons typiques des 18e et 19e siècles dont certaines sont d’anciens moulins, le village étant parcouru par plusieurs ruisseaux.
Maillen
L’origine de Maillen est très ancienne, puisque des vestiges de villas romaines y ont été découverts. Le village se distingue par ses hameaux riches en patrimoine. Ivoy possède une église romane classée (Saint-Martin) et d’anciennes fermes remarquables. Le château-ferme d’Arche est un vaste ensemble fortifié du début du 17e siècle. À Ronchinne se côtoient deux châteaux d’époques très différentes. Le plus ancien date du 12e siècle tandis que le plus récent, aujourd’hui transformé en hôtel, fut bâti en 1894 et habité notamment par Clémentine Napoléon, fille du roi Léopold II. Il est agrémenté d’un grand parc dessiné par J. Buyssens, célèbre paysagiste belge.

CINEY

Villages de l’entité : Achêne, Braibant, Chevetogne, Ciney, Conneux, Haversin, Leignon, Pessoux, Sovet.

Ciney

Pour le cinacien, la Collégiale est l’emblème même de la ville, c’est là que tout a commencé, que l’histoire de Ciney s’est écrite. Pour certains, elle est plus qu’un repère, elle est cette ombre majestueuse et rassurante qui semble veiller sur les habitants depuis des siècles. Juste en face, au cœur de la cité, se trouve la Place MonseuMais pourquoi ce nom? A la fin du 16e siècle, le Prince Évêque de Liège avait acquis les jardins situés à cet emplacement et souhaitait y créer une place publique. On la nomma tout d’abord «Cour Monseigneur»…mais cela fut rapidement wallonisé et devint «Cour Monseu». 

Le kiosque est situé au centre de cette place. Construit sur les plans de celui de Spa, il est considéré comme un des plus beaux kiosques de Wallonie. 

Le saviez-vous?

L’histoire raconte que lors de la première rénovation, le peintre avait badigeonné les plaques sans noter les noms des compositeurs et musiciens célèbres. Ne retrouvant plus le 16e nom, il nota le nom d’un compositeur et musicien local : Xavier Schlögel.

Auparavant, la rue Piervenne était un petit chemin de campagne. En effet, le vieux Ciney ne s’étendait pas aussi loin. C’est avec le développement de la gare vers 1885, installée alors en pleine campagne, que la ville va s’étendre entre le centre-ville et la gare. De nouvelles maisons voient le jour et le rappel des styles historiques est de mise : néo-gothique, éclectique, néo-classique, Art Nouveau… Les façades sont ornées d’éléments décoratifs de plus ou moins grande importance.

Envie de verdure ? Ne manquez pas de faire un saut jusqu’au Parc Saint-Roch, véritable poumon vert de la ville. Le château, qu’occupe aujourd’hui le Conservatoire de Musique, se dresse fièrement au milieu du parc.

Chevetogne

Le village compte un Domaine Provincial de près de 600 ha réservé aux loisirs. Le parc offre la
possibilité de découvrir plus de dix jardins thématiques… Les jardiniers du Domaine ont fait éclore de magnifiques jardins où sont réunies en un seul lieu quelques-unes des merveilles de notre patrimoine végétal mondial. Tout au long d’une promenade d’à peine 2 km, ce sont plus d’une quarantaine de variétés de rhododendrons et d’azalées, des plantes médicinales et aromatiques par centaines, des séquoias centenaires et d’autres espèces tout aussi remarquables qui enchantent, émeuvent et impressionnent le promeneur. Plus d’info: www.domainedechevetogne.be

Le village compte aussi un monastère bénédictin converti au rite orthodoxe depuis 1939. L’église byzantine, édifiée en 1957 et ouverte toute l’année, est la plus grande d’Europe occidentale ; il est également possible d’accéder à l’église latine et au Centre Oecuménique. Plus d’info : www.monasterechevetogne.com

GESVES

Villages de l’entité : Faulx-les-Tombes, Gesves, Haltinne, Mozet, Sorée.

Mozet

figure parmi les 30 « Plus Beaux Villages de Wallonie » et compte, à ce titre, quelques-uns des monuments les plus remarquables de l’entité comme La Tour de Royer, sise au pignon d’une vaste
ferme et datée de 1614. À quelques encablures du centre du village, le petit hameau de Mont Sainte-
Marie
, recèle les vestiges d’une ancienne église possédant une tour romane fortifiée du 11e siècle et un choeur gothique du 16e. Au confluent du Strouvia et du Samson, les Grottes de Goyet représentent un des sites préhistoriques majeurs d’Europe où vécurent l’homme de Neandertal et l’homme de Cro-Magnon.

Haltinne

Le promeneur sera émerveillé par le magnifique château du XVIIe siècle, vaste quadrilatère entouré
de douves, dont l’entrée du parc comporte une remarquable grille en fer forgé, initialement prévue par le roi Léopold II pour le domaine royal de Ciergnon. 

À quelques encablures, en direction du hameau de Bellaire, les anciens fours à chaux du Ponciat, entièrement restaurés en 2015, livrent leur témoignage sur support didactique bilingue françaiswallon. Non loin de là, une table de pique-nique .

 

Campée sur un éperon rocheux dominant le hameau de Strud, Notre-Dame du Mont Carmel, de style roman mosan, est une des plus anciennes églises du Condroz namurois.

 

Faulx-Les Tombes

Suivant le cours du Samson, découvrez, à hauteur du village de Faulx-Les Tombes, deux éléments incontournables du patrimoine bâti de l’entité: les tours du château de Faulx, dignes de l’univers féérique des contes de Perrault et, un peu plus loin en amont, les vestiges de l’ancienne abbaye de Grandpré avec son porche classique ou encore l’ancien moulin. Autre curiosité architecturale, l’église Saint-Joseph, qui est une oeuvre de style néo-roman byzantin du célèbre architecte Henri Beyaert (1823-1894), un des maîtres de Victor Horta.

 GESVES

Flânez dans le cœur historique du village et admirez
quelques-uns des plus beaux et des plus anciens bâtiments de ferme de la
localité, le château de Gesves, ancienne forteresse médiévale complètement
remodelée aux goûts du 19ème siècle ou encore le vaste volume de l’église
Saint-Maximin qui contient notamment un orgue classé de grande renommée, unique
témoin intact en Belgique de la production d’A. Cavaillé-Coll, célèbre facteur
d’orgues parisien. Partez à la découverte du site des anciennes carrières de
Gesves, témoin étonnant et méconnu du passé industriel de la localité, qui
bénéficie de l’intérêt et de la meilleure attention de quelques bénévoles
dévoués.

SORÉE

Etabli sur le plateau agricole condrusien, Sorée est un charmant petit village aux bâtisses typiques
de la région qui vécut, au siècle dernier, une évidente prospérité économique grâce à l’exploitation
de la terre plastique.

Découvrez, au cœur du village, le site de l’ancien cimetière, propice à la halte et à la détente, dont l’imposant caveau de la famille Borguet, dont l’entreprise de construction aménagea la première ligne de chemin de fer belge, inaugurée en 1835.On y découvre aussi une oeuvre des Sentiers d’Art www.sentiersdart.be

 

HAmois

Villages de l’entité : Barvaux-Condroz, Flostoy, Havelange, Jeneffe-en-Condroz, Maffe, Méan, Miécret, Porcheresse, Verlée.

Emptinne

L’histoire veut que l’Empereur Joseph Il d’Autriche, parcourant ses états, aurait logé la nuit du 4 au 5 juin 1781 au Relais Postal d’Emptinne. Un peu plus loin, La ferme du Moinil à l’entrée du hameau de Champion fut construite à partir du XVe siècle aux abords du ruisseau de Champion.

Hamois

Au niveau du Patrimoine, citons le Château de Buresse (1822) et le Château Pickeim (1905). Côté édifices religieux, il y a l’église Saint-Pierre (XVIIIe siècle) et la Chapelle Sainte-Agathe d’Hubinne, mentionnée dès 1161, et qui constitue avec les bâtiments de la ferme voisine un bel ensemble architectural. Quant au Moulin du bout d’Hubinne, baigné par les eaux du Bocq, il date du XIXe siècle.

Achet

Voyez le petit Château d’Achet au coeur du village, la Chapelle du Bois Saint-Paul, et les anciens fours à chaux (Fontaine Saint-Jean). Il y a aussi le Moulin et la forge d’Achet, sans oublier les vestiges d’un château médiéval.

Mohiville

Propriété des « de Maillen » depuis 1550, puis celle de la famille d’Aspremont Lynden, le Château de Ry (Rue de Ry, 4 – www.chateaudery.be) est bucolique à souhait. Mention toute spéciale pour le Moulin de Scoville, dont la construction remonterait à l’époque romaine.

Natoye

En suivant le circuit touristique du Haut Bocq, on découvre les châteaux de Mouffrin et de Skeuvre.
Pour la petite histoire, le Château de Skeuvre (Rue de Skeuvre) a été immortalisé dans la Bande
Dessinée (Spirou) par Franquin, sous le nom de château de Champignac.

Schaltin

Découvrez les Châteaux de Schaltin, le primitif et le nouveau ! Mais aussi l’Eglise St-Remacle
La légende attribue la création de cette église à saint Remacle… D’où son nom !

Scy

Scy, village au charme désuet qui se baigne aux sources du Bocq, est ravi de la construction du Château de Sans Souci (visible de la route) avec son parc magnifiquement arboré. Ne manquez pas de diriger vos pas vers l’église Saint-Martin (XVIe siècle), les jolies maisons en moellons calcaires, et la Maison rose en colombage, vestige d’un autre temps.

Havelange

Villages de l’entité : Barvaux-Condroz / Flostoy Havelange / Jeneffe-en-Condroz / Maffe / Méan / Miécret / Porcheresse / Verlée

Ossogne

D’aspect typiquement condrusien, ce hameau de Havelange, serti de bois, est traversé par le ruisseau qui lui a donné son nom. Un petit pont de pierres enjambe les flots à quelques brasses d’un ancien moulin à eau.

Havelange

À quelques pas de l’église Saint-Martin, se dresse la Ferme des Tilleuls. édifiée en moellons calcaires et pierre bleue. La construction de cette ferme-château, qui remonte à la seconde moitié du XVIIe siècle, a subi des modifications à la fin du XVIIIe siècle. Elle fut d’abord exploitée comme entreprise agricole  jusqu’en 1980 avant dêtre cédée à la commune.

Flostoy

C’est un village à la configuration assez particulière, constitué essentiellement d’« écarts », citons Barsy, Béole, Bormenville, Doyon, Emeville, Froimont, Homezée et Montegnet. Pour ceux qui s’intéressent à l’architecture rurale traditionnelle, il y a la Ferme de Froidefontaine à Barsy, dont l’ensemble bâti et paysager est classé. Cette remarquable ferme-château isolée sur un coteau dominant le village, compte un manoir du XVIe siècle entouré de douves, ainsi qu’une ferme massive des XVIIe et XVIIIe siècles.

Barvaux-Condroz

A Barvaux, il y a deux châteaux : l’ancien, datant probablement du XVIIe siècle et ceinturé d’eau, qui
est en fait l’ancienne ferme du château primitif, reconstruite en style classique au XIXe siècle. Le
nouveau est une imposante habitation construite à la fin du XVIIIe siècle. Au Château de Ramezée
par temps clair, une belle vue sur la Famenne vous attend.

Verlée

Ne soyez pas surpris en passant devant la Pyramide de Verlée ! Bien qu’elle ait la forme d’un obélisque, ce monument curieux a fait l’objet des interprétations les plus diverses ; une borne géodésique de l’époque napoléonienne, élément décoratif du château de Bouillon, ou encore monument commémoratif?

Maffe

A proximité de l’église, voyez le château-ferme de Maffe, agrémenté d’un porche de style Louis
XIV. Avis aux randonneurs en quête d’une halte bienfaisante : en allant vers Somal, on peut
également s’arrêter devant la Chapelle Saint-Léger et sa source aux vertus miraculeuses. Ne manquez
pas le panorama exceptionnel que l’on embrasse depuis le plateau des Aloux !

Ohey

Villages de l’entité : Evelette / Goesnes / Haillot /Jallet / Ohey / Perwez

Jallet

Au milieu d’un écrin de nature de toute beauté se trouve le Château d’Hodoumont, véritable merveille architecturale, classé comme patrimoine exceptionnel. Le logis seigneurial et la ferme fortifiée,  autrefois cernés de douve, se sont développés au départ d’un puissant donjon du moyen âge. Le magnifique parc du château est agrémenté d’un étang et d’admirables allées de tilleuls, de hêtres et d’une charmille.

Goesnes

Point de départ en 1275 de la « Guerre de la vache » qui dévasta longtemps le Condroz, Goesnes
fut l’ancien siège d’une seigneurie de Beaufort. Au détour d’une balade, vous pourrez apercevoir la
Ferme du Perron et la chapelle castrale dédiée à Saint Pierre. Dirigez-vous ensuite vers Baya
et admirez son Château-ferme, classé comme patrimoine exceptionnel. N’hésitez pas à aller découvrir les 3 musées « Héritage » situés dans le village

Haillot

Haillot, son tilleul remarquable et ses monolithes énigmatiques témoignant de la présence de
l’homme dès la préhistoire… La chapelle Saint-Mort fut construite sur le Coussin Saint-Mort,
monolithe partiellement visible sous le choeur. Non loin de là se trouve la Pierre du Diable, menhir néolithique imposant de près de 4 tonnes dressé durant le 3ème ou le 2ème millénaire avant
notre ère.

Evelette

Découvrez le petit centre d’Evelette avec ses maisons typiques en grès et calcaire et évadez-vous
ensuite vers les hameaux d’Eve, Libois, Tahier, La Bouchaille et Résimont à la rencontre de la ferme et la Tour d’Eve, la chapelle Saint-Hubert de Libois, la ferme du château, la ferme de l’Avouerie, la ferme du Château de Tahier et la chapelle Saint Servais.

Somme-Leuze

Villages de l’entité : Baillonville / Bonsin / Chardeneux / Heure / Hogne / Nettinne / Noiseux / Sinsin /
Somal / Somme-Leuze / Waillet

Somme-Leuze

Traversé par la Somme, ruisseau bucolique à souhait, le village de Somme-Leuze comprend plusieurs hameaux. Somal qui s’enorgueillit d’une ferme-château classée et d’un imposant manoir, dont l’origine remonterait au XVIe siècle. Non loin de là et également classée, se dresse la Chapelle Saint-Roch,
un édifice en moellons calcaire.

Heure

Heure et son hameau Moressée offrent une belle palette d’attractions touristiques et de lieux de
détente. À épingler : le golf fermier, le mini-golf, la Réserve Naturelle de Jalna, le jardin de légumes
oubliés
ainsi que de nombreuses promenades.

 

De nombreuses petites chapelles ont été construites aux 4 coins du village. Un circuit en voiture et une brochure sont dédiés à ce petit patrimoine bâti.

 Le Royal Syndicat d’Initiative de Somme-Leuze est installé au coeur du village. La tour carrée de l’église Notre-Dame (1611), est un monument classé.

BONSIN
 

Sur les hauteurs de ce petit village rural, se trouve le monument Plaine Sapin, haut lieu de parachutage de l’Armée secrète durant la 2e Guerre Mondiale ’40-’45. Ce lieu offre également une superbe vue à presque 360° sur le Condroz, la Famenne et les Ardennes. Grâce à une longue vue, vous pourriez contempler de plus près les endroits indiqués sur la table d’orientation.

 
Chardeneux

Si Chardeneux jouit du privilège d’être l’un des 30, et pour rappel le premier en date, Plus Beaux Villages de Wallonie, c’est qu’il s’honore d’un patrimoine naturel et architectural notoire.
Voyez la petite église, entourée de son cimetière enclos, un bel édifice roman (fin XIe ou début XIIe siècle) qui toise fièrement les pentes herbeuses du ri des Avées. Massé sur le versant sud d’une crête, le village s’accroche à la pente avant de descendre vers un ruisseau serpentant dans les
prés humides. Il est un bel exemple de l’architecture condrusienne des XVIIIe et XIXe siècles, et présente une harmonie générale remarquable, rehaussée encore par des aménagements parfaitement intégrés au bâti traditionnel. L’espace rue, rythmé par les petites dépendances et annexes, est resté ouvert et profondément rural. Les teintes grises et noires du calcaire et de l’ardoise dominent.
Plus d’info: www.beauxvillages.be

 

Noiseux

Le village de Noiseux possède un atout touristique majeur : l’Ourthe. En effet, ce site naturel relève
d’un très haut intérêt biologique et écologique. Allez vous détendre à la plage de Noiseux, rue de
l’Ourthe…